×

contactez-nous

corporate
FR

Entretenir son poêle à pellets Stûv P-10

Pour une utilisation et une durabilité optimales de votre poêle à granulés de bois Stûv P-10, il est important de procéder à de simples petites opérations d’entretien chaque jour. Une à deux fois par semaine, selon la fréquence d’utilisation du foyer, un nettoyage plus en profondeur est à prévoir. Enfin, chaque année, c’est à un professionnel de venir contrôler l’appareil.

Entretien quotidien

  • Les parties métalliques

Avant chaque utilisation du poêle à pellets, il est important de passer un simple coup de chiffon sec sur les parties métalliques. À froid, bien entendu !

  • La vitre 

Une fois la porte de la chambre de combustion ouverte, à l’aide de la main froide, le nettoyage de la vitre est très rapide : utiliser au choix un chiffon doux légèrement imbibé d’un produit pour vitre ordinaire, un linge humide trempé dans la cendre (une solution très écolo !) ou de la laine d’acier triple zéro. Pour un nettoyage plus en profondeur, une pierre d’argent (ou pierre d’argile) est particulièrement efficace. Il ne faut surtout pas nettoyer la vitre du poêle à granulés de bois avec un produit décapant, cela provoquerait une détérioration des joints et de la peinture. Quand la vitre est propre, il est primordial de bien la sécher, car les résidus graisseux ont tendance à fixer la fumée.

  • Le décendrage

Le Stûv P-10 est équipé d’une commande de décendrage très pratique : derrière la porte basse se trouve un « secoueur » de cendres, à actionner une dizaine de fois de droite à gauche, avant chaque démarrage du poêle à pellets. Ce mécanisme nettoie l’anneau sur lequel les granulés de bois brûlent. Une fois l’opération de décendrage terminée, la commande doit avoir repris sa position initiale, sur la droite. En cas de fonctionnement de l’appareil en continu, il est conseillé de l’éteindre une fois par jour, de le laisser refroidir complètement puis de le décendrer avant de le relancer.

Entretien hebdomadaire

  • Le cendrier

Les cendres sont à évacuer au moins tous les 150 kg de pellets brûlés. Pour cela, il suffit de vider le cendrier une à deux fois par semaine, avant le démarrage du poêle pour que les cendres et braises soient bien froides (et pour éviter les brûlures). Une fois le cendrier sorti, un petit coup d’œil dans son logement : des cendres peuvent y être tombées, au quel cas il suffit simplement de les aspirer. En fin d’opération, pensez à bien verrouiller le cendrier, au risque de générer des entrées d’air et de perturber la combustion.

  • La chambre de combustion et la grille de décendrage

Comme pour l’entretien quotidien, la chambre de combustion est à ouvrir avant démarrage du poêle à pellets, avec la main froide. Elle se nettoie tout bêtement à l’aide d’un aspirateur. Pour atteindre la grille de décendrage, il suffit de retirer le modeleur de flamme et l’anneau de combustion. Inutile de nettoyer la vermiculite : un fonctionnement de Stûv P-10 à puissance maximale permettra de brûler les éventuels dépôts et lui rendra sa teinte claire. Une fois les grilles aspirées, le modeleur de flamme et l’anneau de combustion remis en place, il n’y a plus qu’à refermer la porte de la chambre de combustion avec la main froide et… profiter d’un bon feu !

Entretien annuel

Un fois par an, ou lorsque l’appareil affiche automatiquement le message « contacter service » au bout du nombre d’heures de fonctionnement prévu, il convient de faire appel à un professionnel, agréé par Stûv. Ce technicien procédera au contrôle et au nettoyage des différents éléments du poêle à pellets, en effectuant les opérations suivantes : 

  • vidange et nettoyage du réservoir à granulés de bois,
  • nettoyage de l’extracteur et des raccords de fumées,
  • nettoyage de l’échangeur,
  • ramonage du conduit de fumée,
  • contrôle des joints de porte et d’extracteur,
  • contrôle et nettoyage des différents éléments du brûleur.